Flash info

Radio Plus 104.3Fm et DAB+ en direct

en direct

Accueil » Loisirs » La recette du 09/02

La recette du 09/02

Salut à tous les gourmands! Aujourdhui, on voyage et on mange léger, avec une soupe Miso, venue tout droit du Japon!

 

Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes) : – dashi en granulés (bouillon de bonite séché)
– shiro miso (miso blanc. il existe plusieurs types de miso, allant du blanc au rouge, en passant par un mélange des deux. Plus un miso est foncé plus il est salé. Le miso rouge ou ‘akamiso’ convient pour les plats complexes, type marinades ou Ramen, le blanc pour les soupes claires, type miso)
– facultatif : wakame
– facultatif : shichimi togarashi (melange d’épices japonais: sesame noir et blanc, piment, écorce d’orange)
– facultatif : tofu ferme (le tofu exite sous deux forme, le ferme et le souple, le souple ressemble à une crème, il ne se tient pas et ne convient donc pas ici) A noter que le tofu japonais a un gout spécifique plus fin que le chinois ou celui des magasins bio, prendre garde à la provenance de celui ci.
– facultatif : pois mange-tout, ou autres légumes de saison, poireaux, oignons, carottes. Compter une petite poignée de légumes par personne. Ils ont plus une vocation esthétique que gustative

Préparation de la recette :

Cuire à la vapeur les légumes que l’on désire mettre dans la soupe, si on souhaite en mettre.

Couper le tofu en petits cubes si on souhaite en utiliser.

Faire bouillir un demi-litre d’eau, ajouter une cuillérée à soupe de dashi (se reporter aux instructions de l’emballage, le dashi peut etre plus ou moins salé).

Réduire le feu au minimum.

Verser un peu de notre bouillon de dashi chaud dans une tasse, et y incorporer une cuillérée à soupe de miso (ne pas l’incorporer dans la casserole car il ne s’y dissoudrait pas convenablement).

Mélanger dans la casserole. Ajouter de la même facon une deuxième cuillérée de miso.

Goûter. Le mélange doit etre peu salé, mais pas trop fade.

Dans des bols individuels, disposer d’une belle manière légumes cuits, wakame (une pincée par personne) et tofu. Verser par dessus doucement la soupe et saupoudrer l’ensemble d’un soupçon de Shichimi togarashi.

Remarques :

La soupe miso n’est pas une entrée comme on le voit dans les pseudo restaurants japonais qui fleurissent en France. Au Japon il n’y a pas d’entrées, plats principal, etc. Tout est servi en même temps et chacun mange à sa convenance, les tablées sont très festives et plantureuses. La soupe miso doit avoir une saveur très légere et pas trop salée car elle a pour vocation première de ‘rincer la bouche’ entre chaque bouchée, pour savourer la suivante sans que les saveurs n’interfèrent entre elles. La gastronomie japonaise est tout un art! Ah, il est tout à fait toléré voire souhaitable de faire des bruits en buvant sa soupe mais ca n’est pas obligatoire.

 

 

(source : Marmiton.org)

À propos de Julien Maille

Article recommandé

Les Mains se livrent une dernière fois avant les vacances!

Au sommaire de ce dernier numéro de la saison, ce mercredi 10 juillet, entre 10h …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.