Flash info

RADIO PLUS En direct

Accueil » Jeunesse » Des collégiens de Courcelles-les-Lens participent au programme d’études intégrées de Sciences Po Lille
Les élèves entourés de leur professeure Mme Caron et de la principale-adjointe Corinne Huillier (Ph. JP PLANQUE / Radio Plus)

Des collégiens de Courcelles-les-Lens participent au programme d’études intégrées de Sciences Po Lille

Ce sont neuf élèves de 3ème du collège Adulphe Delegorgue, classé en R.E.P. (Réseau d’Education Prioritaire) qui participent cette année à ce programme mis en place par Sciences Po Lille et dont l’objectif principal est de donner envie aux élèves de poursuivre des études supérieures.

Un projet axé sur l’éco-quartier de la Marlière

Pour ce programme, les collégiens doivent travailler sur un thème en rapport avec l’aménagement du territoire. Et c’est tout naturellement qu’ils ont décidé de s’intéresser à l’éco-quartier de la Marlière, un quartier récemment sorti de terre à Courcelles-Les-Lens. Au départ, ce projet ambitieux prévoyait, sur 68 hectares, la construction de plus de 1000 logements, mais aussi la présence d’une école, d’un béguinage, et l’implantation de commerces et d’équipements publics.

Une partie de l’éco-quartier de la Marlière (Ph. JP PLANQUE / RADIO PLUS)

Si beaucoup de logements ont vu le jour, ce n’est pas le cas de l’école ni des commerces et services, à l’exception de la création d’ une épicerie de quartier par un couple d’habitants. Et beaucoup  d’autres problèmes sont apparus : les  rues trop étroites, l’absence de trottoirs par endroits, les bacs à  ordures qui débordent régulièrement.. Pourtant, tout n’est pas noir :  le quartier a reçu un prix pour la qualité de son aménagement paysager. Mais les relations entre la commune et la communauté d’agglomération d’hénin-carvin d’une part, et le maître d’ouvrage, Nexity foncier conseil d’autre part, ont fini par se dégrader, avec en filigrane la pression des habitants déçus, pour aboutir l’an dernier à l’ abandon de l’extension de l’éco-quartier qui prévoyait 533 logements supplémentaires. C’est donc sur un vrai cas d’école que planchent les élèves sélectionnés dans ce programme du collège Adulphe Delegorgue, avec pour objectif de proposer des pistes d’amélioration pour ce quartier.

Un projet qu’ils défendront au mois de mai au conseil départemental du pas-de-calais, face à d’autres collèges participants. L’an dernier, c’est le collège Langevin Wallon de Grenay qui avait été récompensé pour son travail sur la création d’une salle de spectacle connectée, avec à la clé  un voyage offert aux élèves.

 

À propos de Jean Philippe Planque

Article recommandé

MJV du 26/02 – Jef Kino

Ce mercredi 26 février, dans Maintenant j’y vais à partir de 15h, venez souffler les …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.