Flash info

Radio Plus 104.3Fm et DAB+ en direct

en direct

Accueil » Culture » Del Sud – La Saint Jean (Sant Joan)
Judith Aragones (chronique Del Sud - La Vie des Livres)

Del Sud – La Saint Jean (Sant Joan)

Avec sa chronique Del Sud, Judith Aragones vous propose, une fois par mois (le mercredi, entre 9h et 10h, dans l’émission La Vie des Livres), un détour dans le sud et la culture catalane.

Pour le numéro du 12 juin dernier, il était question de la Saint Jean (Sant Joan, en catalan), une fête très populaire en Catalogne! Si vous avez manqué cette chronique, vous pouvez la (ré)écouter ici :

Et voici le texte de la chronique, en français, et en catalan :

TEXTE EN FRANÇAIS

Le mois de juin est le plus chaud, le mois de la chaleur par excellence, les examens finaux, les fêtes des écoles, mais aussi la fête qui nous dit que l’été est très proche.

Le 24 juin, on célèbre la Saint Jean. Cette fête est très populaire dans plusieurs endroits des pays catalans. En Catalogne, elle est célébrée dans la nuit du 23 au 24. Elle correspond au solstice d’été: le jour le plus long, la nuit la plus courte. À partir du 24 juin, les heures d’ensoleillement diminuent progressivement jusqu’au prochain solstice, le 25 décembre.

Comme c’est la nuit la plus courte de toute l’année, nous faisons une grande fête. Une fête qui a différentes significations selon les âges.

Pour les adolescents, cela signifie une grande soirée sur une plage ou en discothèque, jusqu’au coucher du soleil, et pour les voisins du quartier, cela signifie un dîner populaire avec des feux de joie alimentés par divers matériaux, pour faire des concours de sauts, pour les membres de la famille, les grands-parents et les familles avec enfants à la maison, cela signifie réunir tout le monde à la maison pour le dîner, comme une réédition des repas de Noël. Un dîner spécial qui est constitué généralement, du moins chez moi, de grands plateaux de pain avec de la tomate et un peu d’huile, de charcuterie, de fromage, d’une omelette aux pommes de terre (tortilla) … un dîner de pique-nique. Enfin, le dessert attendu, la coca de Saint Jean (gâteau), que tout le monde mangera, soit dans la rue, en discothèque, sur la plage ou sur la terrasse de la maison.

Des gâteaux traditionnels de Saint Jean, il y en a autant que de goûts différents. En première position, nous pouvons trouver des gâteaux aux fruits, dont le goût ressemble à celui du gâteau de Noël. Ensuite, nous pouvons trouver les gâteaux à la crème, avec la même base de génoise que celles aux fruits, mais décorés avec une pâte à la crème à la place des fruits. Enfin, on peut trouver le gâteau de lardons, à base de lardons, de pignons de pin et de sucre.

Évidemment, tout cela associé à un bon cava catalan.

Le veille se poursuit après le dîner, s’il est vrai que cela continue depuis des jours et qu’il faudra encore plusieurs jours pour que cela disparaisse complètement des rues, et bien, en plus des feux de Saint Jean, en Catalogne, on jette des feux d’artifice.

Quelques jours auparavant, ils peuvent déjà être achetés dans les points de vente prêts pour l’occasion, et ils peuvent être entendus partout. Mais, sans aucun doute, c’est à partir de la soirée du 23 et jusqu’à tard dans la matinée, que se manifestera la folie des pétards. Partout, adolescents ou parents qui vont avec leurs petits enfants dans la rue, la mèche à la main, et des pétards de l’autre. La sécurité est primordiale, même si, chaque année, les urgences hospitalières doivent faire face à des brûlures ou des blessures.

Des adolescents déposant des pétards dans des poubelles, des boîtes aux lettres, des pétards qui pénètrent sur des balcons ou finissent sur les auvents en tissu des maisons privées. Les pompiers ont également leur nuit la plus courte, mais la plus intense, bien sûr.

Et les plages, chaque année le même spectacle dévastateur au matin. Beaucoup de gens choisissent la plage pour faire leur fête, mais ils n’emportent pas leur « merde » avec eux. C’est une célébration de tout le monde, ce qui ne semble pas aller avec certains.

Il ne faut pas oublier que cette fête, pyrotechnique, est une célébration qui n’est pas du tout agréable pour les animaux, et qu’il faut garder à l’esprit que, pour ceux qui ont des chiens à la maison, ce sera une nuit compliquée.

Malgré les aspects négatifs de cette fête, elle me manque ici dans le nord. Il n’y a pas de feux, pas de pétards, pas de « coca » … Bien que la famille de Barcelone nous garde les gâteaux au congélateur pour notre arrivée en été … Lorsque Saint Jean arrive, nous commençons déjà à penser à ces jours qui vont devenir réalité.

TEXT EN CATALÀ

Juny és el més de la calor per excel·lència, dels exàmens finals, dels festivals de final de curs, però també de la festa que ens avisa de que l’estiu està molt a prop.

El 24 de juny es celebra Sant Joan. Aquesta festa és força popular a diversos indrets dels països catalans, i a Catalunya es celebra revetlla la nit del 23 al 24. Coincideix amb el solstici d’estiu: el dia més llarg, la nit més curta. A partir del 24 de juny, les hores de sol es van escurçant poc a poc, fins al següent solstici, el 25 de desembre.

Com és la nit més llarga de tot l’any, s’aprofita per a fer festa. Una festa que té diferents significats segons les diferents edats.

Mentre que per als adolescents significa una nit de festa grossa a qualsevol platja o discoteca, fins que surti el sol, i per als veïns del carrer signifiqui un sopar popular amb fogueres de trastos diversos, per a fer concurs de salts, per als més familiars, avis i famílies amb petits a casa, significa reunir-se tots a casa per a sopar, com una reedició dels àpats de nadal. Un sopar especial que, habitualment, consisteix, si més no a casa meva, en safates de pa amb tomàquet amb una mica d’oli, embotits, formatges, truita de patates… un sopar a base de pica pica. Finalment, el postre esperat, la coca de Sant Joan, que tots menjaran, ja sigui al carrer, ja sigui a la discoteca, la platja o al pati de casa.

De coques tradicionals de Sant Joan n’hi ha tantes com gustos diversos. En primera posició podem trobar les coques de fruites, que tenen una aparença i un gust molt semblant al del tortell de reis. Després podem trobar les coques de crema, amb la mateixa base de pa de pessic que la de fruita, però decorada amb crema pastissera en lloc de fruita. Finalment, podem trobar la coca de llardons, de base fullada amb llardons de porc, amb pinyons i sucre per sobre.

Evidentment, tot això maridat amb un bon cava català.

La revetlla continua després de l’àpat, si es que es pot dir que continua… ja que potser fa dies que va començar i trigarà encara uns quants dies més en desaparèixer del tot dels carrers, doncs a part de les fogueres de Sant Joan, a Catalunya llencem pirotècnia.

Uns dies abans, es poden ja comprar als punts de venta disposats per a l’ocasió, i es poden sentir petards a tothora. Ara bé, sens dubte, es a partir de la tarda del 23 i fins ben entrada la matinada, que es produirà la bogeria de petards. Per tot arreu, adolescents o pares que van amb nens petits pel carrer, amb la metxa a la mà, i piules a l’altra. La seguretat és essencial, tot i que tots els anys les urgències hospitalàries han d’atendre cremades o dits ferits.

Adolescents posant petards en contenidors d’escombraries, en bústies, petards que entren per balcons o que acaben sobre tendals de cases particulars.. Els bombers tenen també la seva nit més curta, però la més intensa

I les platges, cada any el mateix espectacle desolador al matí. Moltes persones escullen la platja per a fer la seva festa particular, però la brossa no se l’emporten amb ells. És una festa de tots, que a alguns sembla que no va amb ells.

No cal oblidar que aquesta festa, per ser una festa pirotècnica, és una festa que per als animals no és gens agradable, i que cal tenir present que, pels qui tinguin gossos a casa, serà una nit complicada.

Tot i els aspectes negatius de la festa, aquesta festa tant nostra la trobo a faltar aquí al nord. No hi ha fogueres, no hi ha petards, no hi ha coca… Tot i que, la família de Barcelona, ens guarda unes coques al congelador per a quan arribem a l’estiu… cosa que, quan arriba Sant Joan, ja comencem a des-contar dies per a que es faci realitat.

Enllaços externs:

Més informació sobre la festa popular: https://irbarcelona.cat/festes-tradicions-catalunya/revetlla-nit-sant-joan-barcelona/

Imatges de la revetlla de 2018: https://beteve.cat/societat/revetlla-sant-joan-2018-barcelona-fogueres-platges/

Com es prepara la revetlla, a Gràcia, 2014: https://beteve.cat/societat/nit-de-sant-joan-fogueres-barcelona/

Per saber que són el llardons: https://ca.wikipedia.org/wiki/Llard%C3%B3

Per saber com fer una coca de Sant joan: https://www.ccma.cat/tv3/cuines/recepta/coca-de-sant-joan/16756/ de fruites, o de crema: http://lacuinadesempre.blogspot.com/2011/01/coca-de-crema-de-sant-joan.html

Com queden les platges després de la revetlla: https://www.ara.cat/societat/revetlla-Sant-Joan-tones-residus-Barcelona-platges-bombers_0_1820218158.html

 

À propos de christophe sueur

Article recommandé

THE DANSANT DIMANCHE 27 OCTOBRE

Dimanche 27 octobre , dès 15h à la salle des Fêtes Lirdeman à Douvrin, venez …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.