Flash info

Radio Plus 104.3Fm et DAB+ en direct

en direct

Accueil » L'actualité de votre radio » Jeudi à 11h dans SAVOIR PLUS, les nouveautés du TER et l’appel à projets de la Louvre Lens Vallée

Jeudi à 11h dans SAVOIR PLUS, les nouveautés du TER et l’appel à projets de la Louvre Lens Vallée

Deux sujets ce jeudi dans Savoir Plus : tout d’abord sur le TER , puisque des changements importants sont intervenus depuis le 1er avril dernier en termes de tarifications, et d’autres modifications interviendront dès le 15 décembre prochain concernant cette fois les horaires des trains ainsi que leur cadencement. La région Hauts-de-France, en concertation avec SNCF Mobilités, propose en effet de nouveaux tarifs pour rendre le train plus attractif.

Les représentants de la SNCF et les élus et techniciens de la région Hauts-de-France lors de la réunion du comité de ligne TER le 23 mai dernier au lycée Condorcet de Lens (Ph. JP PLANQUE /RADIO PLUS)

50% de réduction sur tous les trajets avec la carte TER Hauts-de-France

Pour 30 € par an, et 15 € pour les moins de 26 ans, cette carte TER Hauts-de-France est délivrée sans condition de résidence, et son titulaire peut en faire profiter à 3 accompagnants de son choix. Par ailleurs le prix du trajet pour les enfants âgés de 4 à 12 ans est désormais de 1€. Et les abonnements travail vont bénéficier prochainement d’une réduction de 75%, sans nécessiter d’attestation de la part de l’employeur.

Plus de trains entre Lens et Lille, mais moins de trains directs

Lors du comité de ligne TER qui s’est déroulé au lycée condorcet de Lens le 23 mai dernier devant la presse et les usagers de la SNCF, plusieurs annonces ont été faites, notamment concernant les lignes desservies par la gare SNCF de Lens. De 36 allers-retours quotidiens, on passe à 43 allers-retours entre Lille Flandres et la gare de Lens. Revers de la médaille : il n’y aura plus de trains directs. Lens se retrouvera donc à minima à 41 minutes de Lille, contre 30 minutes aujourd’hui. Ce qui a fait bondir Jean-Paul Decourcelles, adjoint au maire de Lens, et ancien employé de la SNCF, qui dénonce la mise à l’écart du territoire Lensois par l’exécutif régional et SNCF mobilités. Une accusation que réfutent les deux entités. Pour Florent Martel, le directeur production Hauts-de-France de SNCF Mobilités, l’important est d’améliorer de manière significative la qualité de service du TER, et de mieux répondre à l’exigence du Triple A imposée par l’exécutif régional, A l’heure, Assis et Avisé. Raison pour laquelle les cadencements et les types de trajets ont été revus et simplifiés sur plusieurs lignes pour augmenter la robustesse du service délivré par SNCF Mobilités. Ce qui n’empêchera pas la région Hauts-de-France d’ouvrir à la concurrence certaines lignes TER dès l’an prochain, avec des acteurs comme Transdev, Kéolis ou Arriva.

Des usagers du train attentifs, mais peu nombreux (Ph. JP PLANQUE / Radio Plus)


Toujours des inquiétudes pour le TGV à Lens

Si Jean-Paul Decourcelles a réagi de la sorte, à l’image d’autres élus du territoire comme Sylvain Robert ou Cathy Apourceau-Poly, c’est parce que des menaces pèsent toujours sur le nombre de trains directs entre la gare de Lens et Paris. Une baisse du nombre de TGV qui serait consécutive à l’ouverture à la concurrence de certaines lignes TER et qui donnerait priorité aux déssertes Lille-Paris et Arras-Paris. Aux dernières nouvelles, il n’y aurait plus que 4 trains directs dans le sens Lens-Paris au lieu de 6 aujourd’hui, et de 3 trains directs à 5 dans l’autre sens. Si la réunion du 23 mai au lycée Condorcet ne concernait que les lignes TER, difficile d’échapper à la polémique. D’ailleurs le vice-président de la Région en charge des transports, Luc Foutry, a tenu à mettre fin à une rumeur concernant une demande d’augmentation du nombre de TERGV que la Région aurait effectuée auprès de la SNCF.

Sur ce sujet, vous retrouverez plus d’informations sur les sites de la région et de SNCF Mobilités :

www.hautsdefrance.fr

https://www.sncf.com/fr/offres-voyageurs/voyager-en-train/ter

Nouvel appel à projets pour La Louvre Lens Vallée

Dans la seconde partie de l’émission, je recevrai Vincent Gariazzo, Chargé du développement de la Louvre Lens Vallée, qui nous parlera du nouvel appel à projets de la Louvre Lens Vallée, dont la date butoir a été repoussée au 16 juin prochain.

Vincent Gariazzo, chargé du développement de la Louvre Lens Vallée (Ph. LLV)

La Louvre Lens Vallée, qui regroupe aujourd’hui nombre d’acteurs de la « French Tech », accompagne depuis quelques années les acteurs de l’entreprenariat culturel, avec en filigrane l’innovation dans le domaine du numérique. Désormais, la Louvre Lens Vallée s’ouvre à d’autres secteurs d’activité, pourvu que les porteurs et porteuses de projets aient des solutions innovantes permettant d’une part de faire progresser l’économie du secteur et l’expérience usager et d’autre part de faire rayonner le territoire. Une Louvre Lens Vallée qui va prendre de l’envergure avec l’arrivée d’un nouveau batîment et de nouveaux services en principe l’an prochain, en lieu et place de l’ancienne école Paul Bert de Lens.

Plus d’infos sur www.louvrelensvallee.com

l’actuel bâtiment de la Louvre Lens Vallée (Ph. JP PLANQUE / Radio Plus)

Summary

À propos de Jean Philippe Planque

Article recommandé

FRANCE ADOT 62 DANS FREQUENCE ASSOCIATIONS

Ce jeudi à 9h, l’association FRANCE ADOT 62, qui milite pour le don d’organes, de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.