Breaking News
Home » L'actualité de votre radio » Parlons FRANF: LA BAISSE DES DOTATIONS DE L’ETAT ENVERS LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES, QUELLES CONSÉQUENCES EN RÉGION?

Parlons FRANF: LA BAISSE DES DOTATIONS DE L’ETAT ENVERS LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES, QUELLES CONSÉQUENCES EN RÉGION?

Ce jeudi 11 Janvier à 11h, découvrez le nouveau Magazine de Parlons FRANF au sujet de la baisse des dotations de l’Etat envers les collectivités territoriales, une émission réalisée par Nathalie Duwez de la Franf, Joris Naessens de Radio Club, Julien Maille et Jean-Philippe Planque de Radio Plus.

 

les dotations de l’État sont en baisse. A la rentrée de septembre, le gouvernement d’Edouard Philippe a annoncé la couleur : 13 milliards d’euros en moins sur 5 ans. Pour l’État, il s’agit de réduire le déficit public avec comme objectif d’amener ce déficit en dessous de 3 % du Produit Intérieur Brut. La dette publique, qui n’a cessé d’augmenter depuis 1974, représente en effet aujourd’hui la somme astronomique de plus de 2200 milliards d’euros, soit quasiment 100 % du PIB. Une baisse du train de vie de l’État paraît donc nécessaire. Mais face à cette vision comptable, la baisse des moyens alloués par l’Etat aux collectivités locales a provoqué la colère de nombreux élus qui craignent de ne plus pouvoir assurer correctement certaines missions de service public. A cette inquiétude s’ajoute celles liées à la suppression de la taxe d’habitation, et à la suppression des emplois aidés existant dans de nombreuses communes. Une opération mairie morte a même été organisée dans le pas-de-calais récemment afin de protester contre la suppression de ces contrats aidés. Mais en attendant d’éventuels ajustements de la part du gouvernement, les communes et communautés de communes de la région n’ont pas d’autre choix que de s’adapter. Comment gèrent-elles ces baisses de moyens ? Quelles en sont les conséquences ? Continuent-elles malgré cela d’investir, notamment dans le domaine du numérique ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous avons invité Michel Hermant, de l’association des maires ruraux de France, qui s’exprimera également sur la spécificité des territoires ruraux face à ces baisses de moyens.

About remi

Autre article

MAINTENANT J’Y VAIS le mercredi 24

Comme chaque mercredi retrouvez en direct l’émission « Maintenant j’y vais » de 15h à 18h! Au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *